Réduction des déchets

Optimiser la collecte des déchets, c'est l'affaire de tous...

Le devenir des déchets que nous produisons soulève des questions de plus en plus sensibles. La plupart d'entre vous sait que nos déchets résiduels sont enfouis et que nos déchets recyclables sont triés pour refaire de la matière première.
La Communauté de Communes Sor et Agout, en partenariat avec les communes qui la composent et le syndicat départemental TRIFYL, souhaitent voir ses habitants de plus en plus impliqués dans une bonne gestion du cycle de vie de nos déchets. Car même après avoir été mis à la poubelle, nos déchets peuvent nous servir !

Nos déchets résiduels produisent du biogaz

Comment est-il produit ?

Le bioréacteur de Labessière-Candeil géré par TRIFYL a commencé en 2010 à créer de l'énergie grâce à la récupération du biogaz issu de la fermentation des déchets enfouis. Jusque là, le biogaz était récupéré et brûlé car il n'était pas produit en quantité suffisante.

Comment peut-on l'utiliser ?

Aujourd'hui, la quantité de déchets enfouie va permettre, grâce à l'installation de 2 moteurs, de créer de la chaleur, de l'électricité ou du biocarburant.

Le bioréacteur n'a pas besoin que nous produisions plus de déchets pour mieux fonctionner. L'augmentation des quantités due à l'accumulation depuis l'ouverture du centre et à l'accroissement de la population suffit pour produire de l'énergie !

Un gain de place dans le futur…

La valorisation par le biogaz présente un autre intérêt : après la phase de fermentation, le volume des déchets résiduels aura fortement diminué et les casiers d'enfouissement pourront-être réutilisés pour d'autres déchets. Ainsi, pas besoin de chercher d'autres sites d'enfouissement et de condamner des hectares.

Comment en produire plus ?

Pour une meilleure rentabilité du bioréacteur, il faut que les déchets enfouis soient biodégradables. Fini donc le plastique, la ferraille, le verre et les déchets dangereux jetés avec nos déchets résiduels !

Tous les plastiques ne sont pas recyclables : il est normal que certains finissent dans le bioréacteur : poches plastiques, barquettes alimentaires, films d'emballages, pots de yaourt, pots de fleurs Les industriels travaillent sur des nouveaux procédés de recyclage mais il faudra encore quelques années pour que cela soit au point. En attendant jetez-les avec vos déchets résiduels.

 

Des gestes au quotidien

Dans le cadre du plan d'élimination des déchets, chaque type de déchets a une filière d'élimination ou de valorisation appropriée. Mais le mieux est encore de réduire les déchets à la source.
Pour cela, voici quelques idées :

Trier ses déchets en respectant le guide du tri

Ce guide à pour objectif de vous aider à trier, télécharger-le en version .pdf
Colonne à verre, bacs à couvercle jaune ou vert, déchèterie, à chaque déchet son exutoire pour une valorisation adaptée.

Rapporter chez les commerçants...

  • les vieux appareils électriques dont on ne se sert plus : pour chaque produit soumis à l'éco-taxe, le commerçant est obligé de reprendre l'ancien
  • les médicaments périmés : les pharmacies s'occupent de détruire les médicaments périmés ou de reconditionner ceux qui sont encore utilisables

Rapporter à la déchèterie...

  • les produits dangereux : solvants, piles, batteries, huiles de vidange…
  • les encombrants : vieux mobiliers
  • les déchets de soin : seringues, pansements…

Donner, réutiliser, réemployer...

  • les habits, chaussures, jouets dont on ne se sert plus peuvent avoir une seconde vie pour les œuvres caritatives
  • les bocaux, cartons, bouteilles, papiers peuvent être réutilisés

Eviter tout ce qui est jetable, réduire les déchets et la pollution...

  • remplacer les sacs plastiques par des sacs réutilisables, même dans les magasins qui n'en distribuent pas
  • mettre un autocollant "Stop Pub" sur la boîte aux lettres
  • consommer de préférence des fruits et légumes de saison
  • acheter des produits recyclés et de production locale
  • consommer modérément l'eau du robinet


Trier c'est bien, réduire ses déchets c'est encore mieux...

Aujourd'hui, nous produisons environ 360 kg de déchets par an et par personne, sans compter les 150 kg apportés directement en déchèterie.
Un des objectifs du Grenelle de l'Environnement est de réduire de 7% la quantité globale de déchets produits.


Des gestes simples permettent de réduire notre production de déchets :

A la maison...

  • Faire du compost avec vos déchets de jardin et vos épluchures : - 40 kg
  • Donner vêtements, chaussures, livres et meubles : - 2 kg
  • Boire de l'eau du robinet plutôt que de l'eau minérale : - 10 kg
  • Mettre un STOP-PUB sur sa boîte aux lettres : - 15 kg

Au travail...

  • Limiter vos impresssions et utiliser le verso des feuilles en papier brouillon : - 6 kg

Au supermaché...

  • Acheter ce dont vous avez besoin et surveiller les dates de péremption : - 7 kg
  • Utiliser des cabas plutôt que des sacs plastiques : - 2 kg
  • Limiter les emballages (produits à la coupe, éco-recharges) : - 3 kg


Pour plus de renseignements et de conseils, vous pouvez :

Vous rendre sur le site de l'ADEME
Consulter le prospectus sur la réduction des déchets.pdf
Télécharger le tableau des actions menées par la CCSA.pdf