Les jeunes de nos ALSH viennent en aide aux sinistrés de l'Aude

Parce que la solidarité c'est important, des animateurs ont accompagnés des jeunes des Accueils de Loisirs dans l'Aude pour prêter mains fortes aux associations et aux bénévoles déjà sur place....

Lucie, animatrice, nous raconte cette journée

Nous sommes partis de Puylaurens à 9h30 en direction de Carcasonne. Le GPS nous a fait passer par la montagne, du coup, les enfants ont découvert les premiers dégâts causés par l'eau à la sortie de Montolieu. Il y avait encore de la boue sur la route, des maisons ouvertes et vides avec la trace de la montée des eaux au-dessus des encadrements des portes et des fenêtres, la rivière (revenue dans son lit) avec tous les restes de troncs d'arbre, de mobilier de jardin et autres débris transportés...
Ils ont été marqués par un champs, à la sortie du village, où il y avait littéralement une rivière de rochers en plein milieu, certains énormes, transportés par le torrent le jour des inondations. Pas d'autres dégâts visibles jusqu'à Carcasonne...

Arrivés au dépôt de Carcasonne, nous avons été accueillis par un responsable de l'association Emmaüs qui été ravi de notre présence et qui n'arrêtait pas de dire "c'est génial! tous ces jeunes, c'est génial". Nous nous sommes séparés en 2 groupes : 1 groupe de triage à l'intérieur et 1 groupe chargé de suivre le camion d'Emmaüs jusqu'à leur entrepôt pour décharger. Nous avons trié et vidé tout le matériel de puériculture qui avait été donné (poussettes, parcs, lits parapluie) et tout le linge de toilette qu'il a fallut plier et organiser par catégorie dans de grands sacs poubelles (serviettes, gants, peignoirs...).

A 12h20, une fois notre mission terminée, le responsable voulait commander des pizzas et nous garder manger mais nous lui avons expliqué la suite de nos projets et il ne nous a pas retenu plus longtemps puisque notre "action à Villegailhenc serait la bienvenue". Nous nous sommes arrêtés pour pique-niquer un moment puis nous avons roulé vers notre prochaine destination...

Arrivés à Villagailhenc, la cellule de crise de la mairie nous a envoyé vers la cantine de l'école, transformée en réfectoire pour les bénévoles venus aider d'un peu partout, comme nous. Nous avons été très bien accueillis et surnommés "les petites fourmis vertes", car nous sommes arrivés en file indienne !
On nous a orienté vers la salle des fêtes où des montagnes de dons restaient à trier. Nous avons déchargé 3 camions et rangé chaque sac déchargé à sa place. De petits groupes de travail ont été formés, ainsi 5 enfants sont allés trier et organiser les jeux et jouets, 3 sont allés faire des cartons de livres et les 6 autres ont été chargés d'organiser le coin vaisselle. Il fallait disposer sur les tables des assiettes, des verres, des plats, de quoi prendre le petit déjeuner et remettre en carton tout ce qui n'était pas déballé, par catégorie, fermer et noter sur le carton ce qu'il contenait afin qu'il soit rangé sur palette et prêt à être déballé dès qu'il manquerait des choses sur les tables.
Nous avons déposés tous les packs d'eau, qui ont été très appréciés!!!

Les jeunes ont vu que leur action n'était pas inutile puisque des sinistrés venaient se servir pour avoir un minimum vital chez eux... 2 ados ont d'ailleurs été réquisitionnés pour aider une dame enceinte à porter les affaires pour bébé qu'elle était venue chercher, puisque son bébé allait naître le mois prochain et que les inondations lui avaient pris tout ce qu'elle avait préparé pour son arrivée. Les 2 jeunes ont été touchés par cette rencontre.

Nous sommes repartis de là-bas à 16h30 pour être de retour à l'heure ici, et dans les bus, c'était bien calme ! Tout le monde était content de son action mais surtout bien fatigué !!

Petit retour en images :

 Le groupe : prêt pour aiderTri des jouetsTri de la vaisselleTri des vêtements et des jeuxRetour en bus