Plan de résilience économique et sociale

Le 16 mars dernier, suite à la guerre en Ukraine et avec la flambée des prix de l’énergie, les tensions d’approvisionnement ou l’augmentation du coût des matières premières, l’Etat a mis en place un plan de résilience pour soutenir les secteurs économiques les plus impactés.

Les principales mesures pour les entreprises

> Renforcement de trois dispositifs de soutien aux entreprises utilisés pendant la crise du Covid : 

  • Relèvement du plafond du Prêt garanti par l’État de 25 à 35 % du chiffre d’affaires
  • Report facilités du paiement des charges sociales et fiscales
  • Prolongement de 12 mois du dispositif d’activité partielle

> Une aide spéciale pour les entreprises dont les dépenses d’énergie (gaz et électricité) pèsent plus de 3% du chiffre d’affaires : prise en charge par l’État de la moitié du surcoût

Un soutien financier aux éleveurs face à l’envolée du coût de l’alimentation animale (enveloppe de 400 millions d’euros) et un acompte de 25% du remboursement de la TICPE

Une remise carburant de 15 centimes pour les entreprises de transport à partir du 1er avril et pour quatre mois

Pour les chantiers conclus sans clause de révision des prix, l’application de la théorie de l’imprévision dans la commande publique pour éviter les pénalités de retard.

Réactivation du chèque relance export et du chèque VIE et mobilisation de l’assurance prospection pour réorienter les exportations vers de nouveaux marchés

 

Quelles aides pour votre entreprise ?

> Retrouvez les dispositifs de soutien disponibles pour votre entreprise : les-aides.fr

Retrouvez toutes les réponses à vos questions :